À propos

Le Tour du Silence dans le monde

The Ride of Silence est né à Dallas, au Texas, en 2003. Son fondateur, Chris Phelan, souhaitait réagir face à la mort de son ami, lequel avait été happé par un autobus alors qu’il roulait à vélo. Dès la première édition, l’événement a réuni plus de 1000 cyclistes, ce qui est un exploit en soi considérant que la promotion ne se faisait alors que par le bouche à oreille.

Depuis, The Ride of Silence a fait des petits partout sur la planète (voir la carte). Chaque année, cela représente près de 450 tours organisés mondialement, sur tous les continents, et ce, au même moment (le troisième mercredi du mois de mai. Un véritable happening international!

Le Tour du Silence au Québec

Le Tour du Silence a pour objectif d’être la plus grande initiative de sensibilisation active à la sécurité cycliste et routière à travers le Québec sur les thèmes suivants :

  • le partage de la route et le respect mutuel
  • le comportement responsable des cyclistes
  • le dépassement des cyclistes
  • le port du casque (obligatoire lors du Tour)

L’objectif est qu’il se tienne au moins un Tour du Silence par région administrative, au Québec. L’objectif  provincial est donc de pouvoir compter sur près de 25 Tours annuellement, de manière à attirer l’attention des différents usagers de la route et favoriser une sensibilisation à l’échelle provinciale.

À travers tous ces Tours simultanés, c’est tout le Québec qui se mobilise et qui souligne, par son silence, que les cyclistes peuvent rouler sur les routes (exceptées les autoroutes), qu’ils sont vulnérables et qu’ils doivent respecter le Code de la sécurité routière.

La portée du mouvement québécois a même débordé de ses frontières, étant un des plus gros réseaux de Tours du Silence sur l’ensemble des continents.

L’événement est gratuit et ouvert à tous les cyclistes ainsi qu’à tous les usagers de la route. Il s’adresse également à tous ceux qui désirent rouler sur la route, mais qui, par crainte, s’abstiennent de le faire.

Les messages véhiculés :

  • Souligner les trop nombreux incidents et accidents graves que subissent les cyclistes;
  • Rappeler aux cyclistes l’importance du respect du Code de la sécurité routière et d’adopter un comportement responsable sur les routes;
  • Rappeler à tous les usagers de la route la plus grande vulnérabilité des cyclistes;
  • Promouvoir certains articles du Code de la sécurité routière;
  • Insister sur l’importance du port du casque comme mesure préventive au niveau des traumatismes crâniens (le port du casque est obligatoire durant l’événement).


On en parle…

Revue de presse 2016
Revue de presse 2015
Album photos 2014
Album photos 2013